Aide à la réinsertion familiale des anciens migrants dans leur pays d’origine (JO)

2Aide àla réinsertion familiale des anciens migrants dans leur pays d’origine (JO)2

L’allocation, qui s’adresse notamment aux Chibanis , vise àpermettre aux retraités étrangers dont les ressources annuelles ne dépassent pas 6.600 euros, résidant seuls, en résidence sociale ou foyer de travailleurs migrants, "d’effectuer des séjours de longue durée dans leur pays d’origineet de réaliser ainsi un rapprochement familial", précise le décret.

Le montant annuel de l’aide peut atteindre 6.600 euros, lorsque les ressources annuelles du demandeur sont inférieures à600 euros. Elle sera au minimum de 600 euros par an lorsque les ressources annuelles du demandeur se situent entre 6.000 et 6.600 euros.

"Ce texte concrétise une avancée essentielle pour les 35.000 personnes concernées par cette situation", s’est réjouie la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine.

Cette aide figurait parmi les principales recommandations d’une mission d’information sur les immigrés âgés, présidée par le député de Moselle Denis Jacquat (Les Républicains) et rapportée par le député Alexis Bachelay (PS).

retraite

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.